Complexe volcanique du KIRISHIMA (GVP) & lien wikipedia - Dôme du Shimnoedake

Carte montrant les données "GPS" (randonnées & points d'intérêt) fournies par Bernard F.

Les points rouges indiquent les sites visités en randonnée

 

Zone géothermale au-dessus de la petite ville de Kirishima Spa

 

Petit lac de cratère (Fudo Pond) sur le flanc nord-nord-ouest du complexe volcanique

Belle forêt de pins épars à proximité du lac de cratère de Fudo

En route pour le sommet de la crête Takachihonomine

 

Vue du flanc sud-ouest du cône strombolien Ohachi édifié sur le flanc ouest du petit complexe de dômes de la crête Takachihonomine

 

 

L'ascension du cône Ohachi se déroule entièrement dans la cendre grise claire, en pleine heure de midi. C'est chaud et assez pénible !

 

L'intérieur du cratère du cône Ohachi

La bordure du cratère est formée de scories soudées riche en oxydes de fer ferrique

 

Des coulées de lave basaltique stabilisent la bordure du cratère

 

 

Le cratère Ohachi dans son ensemble

 

 

Paysage vu du sommet de l'Ohachi; au fond: le dôme de Nagadake, le dôme du récemment actif Shimnoedake et le Mt Karakunidake (sommet du Kirishima à 1700 m. d'alt.)

Paysage vu du sommet de l'Ohachi; au nord, le dôme de Yadake

 

Sur la crête septentrionale du cratère de l'Ohachi

Erosion dévoilant des couches internes du cône Takachihonomine, jouxtant à l'est le cône Ohachi

 

Un torii marque le début de l'ascension du second cône de cendre, le Takachihonomine

 

Gros pan sur le torii, porte d'entrée vers les nimbes volcaniques du Kirishima

 

La pente de cendre grise est raide et se dérobe constamment sous nos pas

 

Nadine dans l'ascension finale

Paysage vers le nord-ouest vu durant l'ascension

 

Le cône et le cratère de l'Ohachi vus du chemin de cendre menant au sommet du pic de Takachihonomine

 

L'ombre des pentes orientales du Takachihonomine se détache sur le dôme du Nagadake

 

A l'arrière plan du dôme Nagadake, on distingue la bordure orientale du cône récemment actif du Shimnoedake

A l'arrière plan du dôme Nagadake, on distingue le cône récemment actif du Shimnoedake, qui abrite une dôme en voie de refroidissement après l'éruption explosive spectaculaire de début 2011

Heureux d'avoir atteint le sommet du pic Takachihonomine; cela se fêtera par la dégustation d'un succulent collier d'Ardenne !

 

A présent il faut redescendre la pente raide de cendre grise; un jeu d'enfants pour certains mais un calvaire pour d'autres.

 

 

La crête est du cône Ohachi

 

En route pour la crête orientale du récemment actif Shimnoedake

Tous les arbres et arbustes sur le flanc occidentale sont brulés par les gaz acides toxiques du Shimnoedake

 

Blocs épars d'andésite retombés dans la forêt au pied ouest du cône

 

Gros plan sur un des ces énormes blocs

 

Un tronc a été brisé par la chute d'un des nombreux blocs éjectés par le cratère du Shimnoedake

Thierry pose devant l'arbre déchiqueté

 

Votre "serviteur" en fait de même !

 

 

Une énorme bombe d'andésite s'est fracassée dans la forêt autrefois verdoyante

Thierry pose devant cet énorme masse qui s'est partiellement désagrégée lors de l'impact

 

Annick & Nadine sur les basses pentes ouest du Shimnoedake

 

 

Les arbres sont figés à jamais par les gaz acides toxiques

 

 

 

Un énorme bloc fragmenté barre une ravine entaillant le flanc ouest du cône actif

 

La progression dans ce dédale de bois morts et de blocs est pénible !

Une petite station de surveillance alimentée par un panneau solaire a été installée à la base nord du cône actif

Le dôme dégazant du cratère apparaît enfin sous nos yeux.

 

 

Le périphérie circulaire du dôme percé d'évents de dégazage et d'explosions laisse échapper des volutes composées essentiellement de vapeur d'eau mais aussi d'autres gaz 

 

 

 

 

 

Des gaz bleutés trahissant la présence de SO2 s'exhalent par endroits de bouches perçant le dôme actif.

 

 

 

 

Je pose, cheveux au vent, devant un énorme bloc andésitique qui s'est fracassé sur la bordure du cratère

 

 

 

 

 

 

La descente du cône est encore plus périlleuse que la montée étant donné la présence de nombreux blocs amoncelés sur les pentes assez douces du Shimnoedake

 

Blocs et branches d'arbre calcinés rendent la progression difficile

 

 

Le dôme de Nagadake au sud du Shimnoedake

 

Reliques de forêt calcinée et déchiquetée par les puissants effets de la récente éruption du Shimnoedake

Un cours d'eau très ferrugineuse recoupe notre chemin

 

L'eau, très riche en fer et en soufre, est ocre et est bien sûr impropre à la consommation

 

 

 

 

 

Petite cascade se déversant dans les énormes éboulis d'érosion sur les basses pentes ouest du Shimnoeda

 

Empilement de couches de cendre basaltique et de ponce à proximité du sentier. L'œil averti du géologue remarquera la discordance marquant une phase d'érosion entre deux cycles éruptifs distincts.

 

Le très beau lac Onami niché dans un des nombreux cratères du plateau Ebino

 

 

 

Autres couleurs au retour de notre randonnée vers le Mt Karaunidake !

 

Le cône, abritant le lac Onami, vu des pentes moyennes du Mt Karakunidake

 

Vue vers le Shimnoedake et le petit complexe Takachihonomine

Zoom sur le Shimnoedake et sur le complexe Takachihonomine

 

Gros plan sur le cratère du Shimnoedake

 

Cratère ébréché vers l'est du Mt Karakunidake

Zoom sur les évents d'explosion percés dans le dôme du Shimnoedake

 

Partie orientale du complexe du Kirishima

 

Notre petit groupe sympa apprécie le magnifique panorama au sommet du Mt Karakunidake

 

 

Un dernier coup d'œil sur le cratère égueulé du Mt Karakunidake

 

Petit lac de cratère Fudo, bien visible du sommet du Mt Katakunidake

 

Zoom sur le lac de cratère Fudo

 

Une ultime vision sur les paysages volcaniques spectaculaires du complexe du Kirishima, secteur sud.

...et il est déjà temps de redescendre les centaines de marches d'escaliers serpentant sur le flanc sud-est du Mt Karakunidake

 

Un zone d'interdiction d'un rayon de 2 km est maintenue autour du cratère du Shimonoedake

 

 

Petit animal sympathique et peu farouche de la forêt de montagne de Kirishima

 

Sur la bordure du cratère Ohachi

 

Vue vers le nord-ouest (dômes Nagadake et Shimnoedake) du sommet du cône Ohachi

 

Vue vers le nord-ouest (dômes Nagadake et Shimnoedake) du sommet du cône Ohachi

Vue vers l'est

 

Crête nord du cratère de l'Ohachi

 

Vue partielle du cratère de l'Ohachi

 

Dôme dégazant remplissant partiellement le cratère du Shimnoedake

 

Le cratère du Shimnoedake se dissimule derrière un écran de gaz et de vapeur d'eau

 

Vue à travers une brèche sur le dôme dégazant du Shimnoedake

Le beau lac d'Onami

 

Le beau lac d'Onami

 

Le beau lac d'Onami

 

Le cône abritant le lac de cratère Onami vu des pentes de Mt Karakunidake

 

 

Vue sur lac de cratère Onami, le Shimnoedake et, au fond, le complexe du Takachihonomine

 

Le cratère ébréché du Mt Karakunidake

 

Panorama vers le sud-ouest

Le complexe volcanique du Kirishima fait partie du réseau des 11 GEOPARCS japonais dont 5 sont d'origine volcanique