Þingvellir (Thingvellir)

Þingvellir est un des sites les plus connus de l'Islande. Avec la chute Gullfoss et les geysers de la vallée Haukadalur, ils forment le cercle d'or.

Thingvellir (en islandais : Þingvellir, de Þing, parlement et vellir, prés) est un site du sud-ouest de l'Islande, près de la péninsule de Reykjanes. Þingvellir est un haut lieu de l'histoire islandaise. C'est un des plus vieux parlements du monde (l'Alþing) et fut fondé dès 930 où la République d'Islande y fut déclarée le 17 juin 1944, le jour du 133e anniversaire de la naissance de Jón Sigurðsson, leader des mouvements pacifistes pour l'indépendance de l'Islande au XIXe siècle. Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2004. Il abrite également la résidence d'été du premier ministre d'Islande.

Þingvellir est une plaine d'effondrement (graben) située à la divergence des plaques tectoniques américaine et eurasienne.Des fissures et des failles, comme, par exemple, l'Almannagjá sont clairement visibles dans le paysage, créant des gradins naturels dans la roche basaltique. Ces mouvements sont aussi la source de tremblements de terre assez fréquents et parfois une activité hydrothermale se manifeste par l'augmentation de la température des eaux de la rivière avoisinante.


Unité géothermique de Nesjavellir à proximité du complexe volcanique de Hengill

 

Paysage de mousses et lichens sur champ de lave assez typique des "highlands" d'Islande.

 

Le lac Thingvellir est le plus grand d'Islande.

Maquette en relief du site de Thingvellir

Vu des hauteurs, le fameux site de Thingvellir révèle sa grande beauté et son instructif caractère géologique.

Le sentier principal serpente à l'intérieur de l'une des nombreuses failles parallèles du complexe faillé de Thingvellir. D'autres sentiers sont moins fréquentés.

De spectaculaires falaises de basalte, hautes de quelques dizaines de mètres, soulignent le système de failles en extension.

Volcan tabulaire (< éruptions sous-glaciaires) de Skjaldbreið