QUILOTOA (alt.: 3914 m.)

Le volcan le plus occidental de la chaîne des volcans andins en Equateur est un cône dacitique tronqué. Situé sur la bordure de la Cordillère Occidentale, à 35 km à l'ouest-nord-ouest de la ville de Latacunga, il contient une caldera, grande de 3 km, ceinturée de parois abruptes qui s'élèvent à 400 mètres au-dessus d'un lac de caldera profond de 240 mètres au maximum. Plus d'une demi douzaine de dômes de lave forment un réseau circulaire le long du périmètre de la caldera. Ce petit volcan a produit huit éruptions explosives majeurs durant les 200.000 dernières années. Sa plus récente éruption, il y a environ 800 ans, a produit des énormes coulées pyroclastiques, des lahars qui ont atteint l'océan Pacifique ainsi que des dépôts de retombée de téphras qui sont parmi les plus volumineux des Andes septentrionales. La formation de la caldera a été suivie par l'extrusion d'un petit dôme de lave. Les rapports d'éruptions historiques issues du lac de caldera sont quelque peu ambigus. Des fumerolles sont présentes sur au fond du lac et des sources chaudes existent sur le flanc oriental.


En route vers la belle lagune du Quilotoa, le Tungurahua se dévoile furtivement.

Le très beau lac de la caldera du Quilotoa aux abruptes parois, hautes de ~400 mètres.

Le niveau du lac a clairement baissé lors de la dernière saison sèche. Sa profondeur maximale est de 240 mètres.

Mon cheval attend...ça ne va pas être du gâteau, ni pour lui, ni pour moi !!!


 Retour page d'accueil